Informations COVID-19

Une production de masques en tissu à l'interne

Pour répondre aux préoccupations des collaboratrices et des collaborateurs sur le terrain, les EPI lancent une production de masques de protection, lavables et réutilisables.

Se conformant à la directive du médecin cantonal, qui recommande l’usage de masques uniquement dans certaines situations prédéfinies, les EPI ne peuvent fournir des masques de protection à usage unique à l’ensemble du personnel de terrain, malgré une demande récurrente des équipes socio-éducatives.

Une initiative qui répond aux préoccupations du personnel de terrain
Tenant compte de la demande de protection du personnel pour assurer son travail quotidien, les EPI ont lancé une chaîne de fabrication de masques en tissu, avec le soutien de PRO et de la fondation Clair Bois.

Les masques sont composés de tissus en coton et en microfibres, fabriqués selon un protocole de fabrication a été développé par le CHU Grenoble.  Le modèle de masque a été validé par le Dr Dave Baer, médecin spécialiste en médecine interne, du groupe d’Onex.

Des masques de protection en dehors de la directive cantonale
Bien que ces masques ne soient pas un dispositif médical, ils ont l’avantage de diminuer les contacts main-bouche et de limiter la contamination d’autrui avec les postillons.

Ces masques sont mis à disposition des collaborateurs·trices pour une utilisation facultative et en dehors des directives du médecin cantonal. En effet, ne remplaçant pas les masques chirurgicaux, ils ne doivent pas être utilisés en cas de suspicion ou test positif au COVID-19.

Une fabrication décentralisée et inclusive
Les collaborateurs·trices des Services socioprofessionnels se mobilisent pour cette activité, à laquelle participent également deux collaboratrices en emploi adapté. Grâce à une production décentralisée, même celles et ceux qui ne peuvent pas se rendre sur le terrain pour des raisons de santé, peuvent participer à cette aventure.

Suite à la réalisation d’une phase de test concluante, la production a été lancée jeudi passé.

- 31 mars 2020 -

Face à une situation inédite et en constante évolution, les Etablissements publics pour l’intégration prennent toutes les mesures nécessaires pour remplir leur mission d’accompagnement des personnes qui leur sont confiées.

Dans le cadre de mesures prises par les autorités fédérales destinées à limiter la propagation du coronavirus (COVID-19) et afin de protéger l’ensemble du personnel et des usagers·ères, les EPI ont pris les dispositions suivantes :

Centralisation de toutes les activités sur la prestation prioritaire d’hébergement 

Les activités des Etablissements publics pour l’intégration sont centrées en cette période sur la prestation prioritaire: l’accompagnement et les soins à la personne hébergée dans nos différents lieux de vie (résidences ou appartements).

Seules les activités indispensables sont maintenues: la blanchisserie pour le linge des résidences et la restauration pour la confection des repas. Il en va de même pour les transports pour la livraison des repas ainsi que l’économat pour la gestion du matériel nécessaire à la vie des résidences.

Les centres de jour sont fermés aux usagers·ères externes (qui ne sont pas hébergées dans nos lieux de vie).

Redirection des Services socioprofessionnels

Les ateliers de production, le Service de réadaptation et réinsertion, les restaurants sont fermés jusqu’à nouvel avis. Tous les stages et toutes les formations de personnes en cours de réinsertion professionnelles ont été suspendu·e·s jusqu’à nouvel avis. Les collaboratrices et collaborateurs de ces services sont redirigé·e·s pour prêter main-fortes aux équipes socio-éducatives, soutenir l’économat et les transports, en charge de l'approvisionnement du matériel et de la livraison des repas.

Les collaboratrices et collaborateurs en emploi adapté travaillant en ateliers sont invité·é·s à consulter les informations qui leur sont destinées sur cette pageNouvelle fenêtre.

Mobilisation des ressources

Toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs sont mobilisables pour venir renforcer les équipes socio-éducatives au sein des résidences ou appartements, mais aussi à l’économat et aux transports.

Organisation d’une cellule de soutien

Une cellule de soutien Coronavirus est mise en place pour les équipes sur le terrain.

Protection de la santé des personnes hébergées

Pour assurer la protection de la santé des résident·e·s, des masques de protections sont fournis aux résident·e·s présentant de fortes vulnérabilités.

Les visites de proches en résidences et appartements sont suspendues jusqu’à nouvel avis.

Assurer la qualité de vie en résidence

Des moyens sont en cours de déploiement pour aider à rester en contact avec les personnes hébergées, par téléphone, applications de messageries et vidéos.

Etant donné la suspension des sorties ou des loisirs, des activités occupationnelles en résidences sont proposées quotidiennement pour veiller au bien-être des résident·e·s.

Renforcement des prestations de nettoyage

Le nettoyage, effectué par des prestataires externes, est renforcé sur tous les sites. Une équipe de désinfection composée de collaborateurs·trices en soutien, est mise en place en supplément pour nettoyer les supports de contamination (tables, chaises, poignées de portes...) dans les lieux de vie.

Mise en place d’une procédure COVID-19

Les EPI suivent avec rigueur les procédures établies par les autorités cantonales. En cas de suspicion ou d’infection avérée au sein d’une résidence, le ou la personne hébergée reste en confinement dans sa chambre, si son état ne nécessite pas d’hospitalisation. Sa famille et son médecin en sont immédiatement informés. Un équipement de protection (gants, blouses, masques) est fourni aux collaborateurs·trices en charge d’effectuer les soins à la personne.

Instauration de télétravail 

L'ensemble du personnel qui ne participe pas à la mission prioritaire poursuit ses activités en télétravail lorsque cela est possible.  

Nous aimerions remercier les usagers·ères, les familles et nos partenaires pour leur compréhension et pour le respect des mesures prises. Un grand merci aussi à l’ensemble de nos collaborateurs·trices pour leur engagement.

- 23 mars 2020 -